AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 Fiches diverses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Raven
❝ Spectre for the cause ❞
Messages : 38
Date d'inscription : 11/02/2013
Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Liens:
Don:
Chanson: Devil - Shinedown
http://reversabis.forums-rpg.com
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 17 Mar - 4:27.
avatar avatar
Perséphone Lys Carlton
Avatar: Katheryn Winnick

Spectre - Ready Aim Fire

Statut: Approuvée

Âge: 38 ans

Métier: Chasseur et Rédempteur pour la CAA

Lieu de naissance: Réversa (clan elfe)

Don: Un regard lui suffit pour vous condamner à des sommeils cauchemardesques. A partir de cet échange, vous ne rêverez que de violence et de sang vous impliquant, vous et vos proches. Vous sombrerez dans la colère ou les désirs sinistres inavoués, révélant un visage monstrueux de votre personnalité. Cependant, il n'est pas question ici d'inciter à se laisser aller à la barbarie. Durant ces cauchemars, vous serez dans un état se rapprochant du somnambulisme et vous maltraiterez. D'une quelconque manière, vous vous blesserez afin d'en garder les stigmates au réveil.

La durée de cette malédiction dépend de sa volonté et peut varier de trois à cinq jours. Elle ne plonge pas dans le sommeil, son don prend effet lorsque vous vous endormez. Par contre, il crée un lien qui l'accable également. Si elle dort en même temps que l'une de ses victimes, Perséphone en subit le même cauchemar bien qu'elle ne soit pas poussée à se blesser.

Particularité: Elle a une sœur jumelle, répondant au doux nom d'Ethel. Ancienne alcoolique. Elle a toujours eu un couteau sur elle, rangé dans un fourreau plein de poison paralysant, offert par son père.
Opinions: La Révélation n'est pas une mauvaise chose quand on voit que de véritables dispositions ont enfin été prises. Cela fait longtemps que Perséphone considère que le Rituel devrait être obligatoire. C'est la meilleure solution à ses yeux. Elle ne prétend pas que les Aberrations ne sont que des monstres, mais elle les voit comme des êtres parasités par une bête inhumaine. Ils peuvent avoir toute la bonne volonté du monde, cette bête reste présente et incontrôlable. Vouloir la conserver est incompréhensible, c'est la cautionner. Quant aux Altérations, elle se méfie naturellement de leur capacité, mais ici chacun contrôle ce qu'il fait. On décide de l'utiliser ou non, et ça fait toute la différence. Le CODECS paraît un bon compromis pour éviter les abus.


Révèle-toi
Indépendante – Têtue – Diplomate – Avenante – Enflammée – Fourbe – Chaleureuse – Brutale – Cynique – Généreuse – Audacieuse – De mauvaise foi – Ordonnée – Forte – Revancharde


Être forte. Une obsession depuis qu'elle a pris conscience de sa fragilité. Elle s'est rendue compte que ce qu'elle avait pris pour de la force n'était qu'un tour de passe-passe, dépendant du public. Il était facile de faire voler l'illusion en éclats. Le pouvoir ne lui appartenait pas, seulement aux autres. Eux seuls décidaient s'ils acceptaient la magie. Une personne n'a pas été dupe et l'a utilisée pour mieux la contrôler. Devenue pantin, il lui a fallu du temps pour faire face à la réalité. Une réalité atrocement douloureuse.

Plus question de se cacher. De baisser le regard. De se taire. De fuir. Perséphone décidait d'être entièrement maître d'elle-même. Elle ne serait plus à la merci du bon vouloir des autres. S'émanciper. Régler ses problèmes seule, accepter ses épreuves, affronter ses démons, défier ses insécurités...

Jamais, elle ne demande de l'aide et, difficilement, elle en accepte. Elle a ce besoin viscéral de faire ses preuves. Elle doit pouvoir compter sur elle-même, elle ne supporterait pas de se faire défaut. Elle peut accepter qu'un de ses projets rate, plusieurs, voire tous, tant qu'elle encaisse et rebondit. Ce qu'elle s'interdit, c'est de se laisser abattre, d'abandonner.

Malgré ces airs de « je veux jouer les gros durs », elle ne correspond pas aux clichés qui la voudraient isolée, insensible, hargneuse ou ayant tendance à écraser les autres pour arriver à ses fins. Son tempérament puissant a conduit à un autre précepte important à ses yeux : vivre sans regrets ni remords, intensément. Bien sûr, elle est rongée de colère par les années noires de sa vie, mais depuis qu'elle s'est reprise en main, la peur ne fait plus partie de son vocabulaire. Elle veut user ses années de vie comme elle l'entend. D'autant plus maintenant que la mort peut la faucher à tout moment.

Ainsi, la colère comme l'enthousiasme peuvent la faire exploser. Elle jongle entre mots durs et humour, sourires et doigts d'honneur, yeux doux et coups de genou. Les secrets et coups dans le dos ne la rebutent pas si elle les juge nécessaires. Prendre des risques inconsidérés pour quelqu'un non plus.


Confie-toi
Il fait nuit. Les branches  craquent sous le vent. La pluie chantonne, les animaux se cachent. Épuisée, une petite fille s'efforce d'avancer et d'ouvrir grand les yeux. Pourtant elle a peur. Des êtres malveillants rôdent au clair de lune, des êtres qui ont même déjà attaqué sa maman. Elle s'en souvient comme si ça s'était passé la veille alors que six mois se sont écoulés. Ramenée inconsciente sur un brancard, elle était couverte de sang. Beaucoup de sang. Sur un autre brancard, une femme qui ne se réveillerait pas. Un drap cachait son corps, mais lui aussi était imbibé de partout. Maman a jeté tous les vêtements rouges de la famille depuis.

Perséphone tressaille. Il commence à faire froid. Des larmes coulent sur son visage déjà mouillé par la bruine. Pourquoi maman est partie avec Ethel ? Trois jours et elles ne sont toujours pas revenues. C'est à cause de papa ? Parce qu'ils se sont disputés encore une fois ? Elle, elle n'a rien fait. Enfin... C'est vrai qu'elle a mis maman en colère. Mais elle voulait vraiment aller en ville avec papa... Ce qu'elle a fait finalement, il lui a dit que ce serait leur secret. Peut-être que c'est pour cette raison qu'elles sont parties. Maman a dû être très fâchée. Ou bien... Un monstre les a tuées.

Une racine, et boum la gamine tombe. Ce n'est pas la première fois, ça devient de plus en plus fréquent. D'ailleurs, elle s’assoit, fatiguée. Elle veut les retrouver. Sa jumelle... Leur séparation date de seulement trois jours et elle se sent déjà perdue. Elle ne compte pas se résigner, elle n'abandonnera pas.

« Hé, qu'est-ce que tu fais là ? »

Elle sursaute, lève les yeux. Quelqu'un avance vers elle, la poussant à se remettre sur les pieds et à reculer.

« Vous êtes qui ? Vous allez me manger ? »

Le Vampire rit.

« Non, je ne vais pas te faire de mal. Tu es toute seule ? Qu'est-ce que tu fais là ? »

« Oui, je suis seule, je cherche... Approchez pas de moi. » La jeune Elfe continue seulement quand la personne s'est arrêtée. « Je cherche ma maman et ma sœur. Vous avez vues ? »

Le buveur de sang secoue la tête en signe de dénégation.

« Je vais te ramener chez toi. Tu habites en ville ou en forêt ? »

Il faudra longtemps pour convaincre Perséphone de rentrer. La peur et l'épuisement auront raison d'elle. Si elle commence le trajet à pieds à une certaine distance de l'inconnu, la petite de cinq ans se laisse finalement porter jusqu'au village elfe d'où elle vient.

~


«  - Et bébé menthe ?
- Bébé menthe va très bien, rien à signaler de son côté. »

Quand un herboriste a une fille qui ressent les besoins des végétaux, il en profite. Ainsi, ils font souvent un état des lieux à deux. Perséphone a bientôt seize ans, elle devra bientôt choisir sa voie et le paternel utilise toujours ces moments-là pour la convaincre de se mettre en apprentissage chez lui. Malheureusement pour lui, elle ne veut pas se lancer dans ce milieu. Elle est contente d'avoir appris quelques bases, mais c'est travailler dans le bureau des représentants du clan qui l'intéresse vraiment. Bien qu'elle avoue être fascinée par la conception de poisons. Son père en a toujours conçus pour donner un coup de pouce aux gens qui veulent se défendre des Nocturnes, et fait d'ailleurs de bonnes ventes en ville. En toute franchise, il ne demande pas quel usage les acheteurs en feront. Au sein du clan, ils sont en tout cas bel et bien utilisés pour la défense. Il fait partie des fabricants de pièges pour empêcher Lycans et Vampires – mais c'est surtout les Lycans dont il faut se méfier – et il trouve toujours le moyen d'associer un poison à un piège. Elle se demande toujours où il trouve ses idées... avant de se dire que le souvenir de maman doit sûrement le stimuler.

Elles n'ont jamais été retrouvées. Ni leur cadavre. Perséphone est persuadée qu'elles sont vivantes, elle le saurait, si sa jumelle s'était éteinte. Avec le temps, il a fallu se rendre à l'évidence : Maman a fui, elle les a abandonnés pour sa sainte sécurité. Elle ne supportait plus vivre dans le clan, elle se sentait constamment épiée, menacée. Elle était partie refaire sa vie loin des dangers réversiens, c'est aussi simple que ça. Elle ne voulait pas qu'on la retrouve. L'adolescente a développé une grande rancœur envers sa mère, un certain mépris également. Elle vit désormais très bien sans cette figure maternelle. C'est l'absence d'Ethel qui lui déchire le cœur.

Cette Ethel qui se trouve dans l'herboristerie. Perséphone fait tomber le couteau qu'elle allait tendre à son paternel sous la surprise, se tourne vers lui pour vérifier que ce n'est pas elle qui hallucine. A grandes enjambées, il la rejoint, la prend dans ses bras. Elle s'accroche à lui, des larmes inondent ses joues.

Après les câlins, les discussions mettent en lumière leurs années de séparation. La nouvelle d'une petite sœur fait perdre tous ses moyens à papa. Lui et Perséphone imaginent déjà la petite famille réunie. Cependant, la joie est vite lacérée par les paroles d'Ethel. Les retrouvailles étaient trop belles. Elle ne revient pas, sa vie est à Bristol là où elle se sent en sécurité. Un nouvel abandon, causé par les Nocturnes.

~


Bientôt quatre mois que Perséphone est enceinte. La nouvelle date d'il y a moins d'un mois. Le père est aux anges, mais elle... Elle ne veut pas d'enfant. Elle essaye de se faire à l'idée, mais l'acceptation coince. D'autant que, depuis quelques temps, l'alcool est son meilleur ami. Il l'oblige à en arrêter toute consommation, seulement cette fois la tentation est trop forte et il n'est pas là. Chez elle, elle se sert un verre d'une bouteille qu'elle a cachée dans la cuisine. Alors qu'elle boit une gorgée, la porte d'entrée grince. Merde !

« - Persé ?
- Oui ?
- Ma chérie, comment tu vas ? Qu'est-ce que... On en a déjà parlé, pas d'alcool.
- C'est juste un verre, c'est rien !
- Donne-moi ça ! »

Il lui arrache le verre des mains, et elle se recule.

« - Tu n'as vraiment rien dans la tête. Est-ce que tu m'as seulement écouté quand je t'ai expliqué les effets que ça pouvait avoir sur notre enfant ?
- Je t'ai écouté...
- Alors qu'est-ce que tu n'as pas compris ?
- J'ai tout compris.
- Donc tu veux du mal à notre bébé ? Tu veux détruire sa vie avant même qu'il naisse ?
- Non ! Mais je...
- Va te coucher. Je crois que tu as besoin de te reposer. »

Soudain pris d'un élan de défi, elle attrape le verre et le termine. Une claque monumentale la fait vaciller. Malgré l'étourdissement, elle se presse pour rejoindre sa chambre. Des larmes commencent à brouiller sa vue. Celles-ci et le vertige qui la prend la font tomber par la fenêtre du premier étage. La douleur est intense particulièrement au niveau de son ventre.

[...]


« Comment as-tu pu faire une chose pareille ? Et ne nie pas, je sais que tu l'as fait exprès ! »

Est-ce vrai ? S'est-elle jetée par la fenêtre à escient ? Dans son lit d'hôpital, Perséphone s'interroge réellement. Avoir perdu l'enfant l'arrange, pas vrai ?

« Tu es immonde. », articule-t-il sur un air de dégoût.
« Je ne veux plus te voir ! Casse-toi ! CETTE FOIS C'EST TOI QUI M'ECOUTES, CASSE-TOI ! »

Ici, il ne peut pas la frapper. Elle n'en peut plus. Perdre ce bébé, c'est le signe qu'il lui fallait pour se réveiller. Elle est peut-être une immonde, incapable et inconsciente personne, elle n'est peut-être pas grand-chose sans lui. Ridicule femme qui pensait être forte. Tant pis. Elle vivra comme la moins que rien qu'elle est, mais elle prendra ses propres décisions. Jamais plus, il ne lèvera la main sur elle. Jamais plus, il ne l'utilisera.  

~


C'est une pièce nue hormis une table et deux chaises. Elle est assise face à un psy. L'incendie remontait à plusieurs semaines. Les Elfes avaient rejoint un terrain mis à disposition par les Anges car le feu avait tout consumé. Ils n'avaient plus rien. Un certain Adrian Maitan résidait dans la bâtisse autour duquel les hectares s'étiraient. Il s'était présenté comme un scientifique soucieux de la situation de Réversa et avait demandé des volontaires pour trouver le moyen de modifier les Nocturnes afin de les faire redevenir Humains.

« - Pourquoi avoir répondu à l'appel ?
- J'aimerais que vous réussissiez votre projet.
- Vous pensez que Vampires et Lycans représentent une menace ?
- Oui. Et je crois que certains n'ont pas choisi de le devenir... Ce serait fabuleux de leur offrir la possibilité de revenir en arrière. »

[...]


« Étant donné ce que nous avons découvert, nous avons une mission à vous confier. On le sait, votre code génétique a changé et vous octroie une énergie très puissante. Vous pouvez rendre Vampires et Lycans de nouveau Humains, nos tests se sont révélés finalement concluants. Nous sommes tous désireux d'améliorer la vie à Réversa, nous voulons tous la sécurité pour nos proches et nous affranchir de la peur. Ainsi, je souhaiterais que vous reveniez en ville et offriez votre solution miracle. Il est à craindre que beaucoup refuseront... Vous devrez les convaincre. Ceux qui s'entêtent et se complaisent dans leur monstruosité, je vous demanderais de les tuer. Pour le bien de tous. »

~


Une balle fuse et effleure la patte du Lycan. Perséphone jure. Il lui saute dessus, la faisant tomber violemment par terre. Elle tente de le repousser mais il est évidemment trop fort pour qu'elle espère le faire basculer. Par chance, son don l'a poussé à se planter un tournevis dans l'épaule, ce qui lui donne une faiblesse dont elle compte bien profiter. Difficilement elle s'empare de son couteau empoisonné et le plante dans la plaie de la bête. Elle recommence dans ses côtes. Elle tient comme elle peut sa gueule à distance. Et puis, rapidement, l'effet se propage, les muscles du loup se paralysent. Il s'écarte, tente de s'enfuir. Elle récupère son arme et le tue.

Encore un qui préférait terroriser. Elle ne tue jamais sans avoir essayé de faire entendre raison – du moins quand on lui en laisse l'opportunité. Elle ne se satisfait pas des morts, les véritables victoires sont les Rituels organisés. Cependant, elle ne tergiverse pas. Ils clament leur droit d'être ce qu'ils sont, de cohabiter avec une bête avide de chair et de sang. Très bien, mais la dynamique change. Ils nous tuent, nous les tuons.

~


En entrant dans l'appartement, Perséphone voit tout de suite que quelque chose cloche. Elle va vérifier dans le bureau de sa sœur, celle-ci n'y est pas.

« Ethel ? Tu es là ? »

Un petit « oui » la guide vers le placard de la chambre. Sa jumelle y est recroquevillée. Elle se met à genoux, prend son visage dans sa main.

« - Tout va bien. Tout ira bien.
- Je pensais être à l'abri ici. Je devais être en paix à Bristol. »

Après avoir poussé des habits, elle s'installe à côté d'elle et prend sa sœur paniquée dans ses bras. La Révélation a tout bouleversé. Perséphone s'est réfugiée chez Ethel quand Réversa a commencé à être détruite. Et les militaires ont beau être là pour attraper les Nocturnes, beaucoup d'entre eux courent aussi dans la ville voisine. Plus de doute pour les Bristoliens, les preuves fondent sur eux.

« Je te protégerais. On est à deux maintenant. Je ne laisserais personne te faire du mal. »


Hors-jeu
Pseudo et âge: Kettricken, 26 ans

Comment as-tu connu le forum? The Crown m'a contacté par le biais d'un rêve et m'a annoncé que j'avais une mission à accomplir :batman:

Qu'est-ce qui t'a convaincu de t'inscrire? Ben The Crown... En plus, il m'a promis des cookies.

Depuis combien de temps fais-tu du RP? 9 ans

Fréquence de connexion: 7j/7 normalement, pour l'activité tout dépendra !

Un commentaire? C'est parti pour l'aventure !  :potte:


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Raven
❝ Spectre for the cause ❞
Messages : 38
Date d'inscription : 11/02/2013
Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Liens:
Don:
Chanson: Devil - Shinedown
http://reversabis.forums-rpg.com
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 17 Mar - 4:51.
Jason Momoa
Michael Hill
Jason Momoa | Libre

Humain -  39 ans - Inspecteur de police

Compétent - Charismatique - Désinvolte - Flegmatique - Impatient - Intuitif - Jovial - Lucide - Bordélique - Sûr de lui - Présomptueux - Caustique

Statut: R.A.S.

Particularité: Tuteur de son demi-frère/sœur (au choix).

Avatar alternatif: Tom Hardy
Opinions:La Révélation l'a pris complètement au dépourvu. Tout ça, c'est juste dingue. Mais au vu de la situation, il a bien fallu l'admettre. Toute cette agitation plaît à Michael ; découvrir cet inconnu le rend presque surexcité. Malgré tout, il se rend compte que les Aberrations représentent un danger. Il aimerait toutefois en apprendre davantage par lui-même plutôt que de se contenter des informations martelées par le Conseil. Est-ce qu'elles sont comme il les dépeint ? Il prend en tout cas la protection de son demi-frère au sérieux et veille à ce qu'il ne fasse pas de bêtise.


Raconte-moi une histoire
Né à Bristol, Michael grandit dans une famille monoparentale, sans événement extraordinaire. Il est le parfait exemple d'un homme qui a vécu une vie "banale", à qui il n'est jamais rien arrivé d'exceptionnel. Il ne s'en plaint pas, mais l'adolescent qu'il a été s'ennuyait et a voulu ajouter de l'animation dans sa vie. D'autres auraient choisi l'option de l'illégalité, lui a plutôt décidé d'entrer dans la police.

Plongé dans sa carrière, il a vite - dès qu'il le pouvait - passé les concours pour entrer dans la section criminelle. Sur une affaire d'homicide, il découvrit le cadavre de son père... Mais il ne l'avait jamais connu, sinon à travers une photo. Il ne fut pas bouleversé. La situation le toucha davantage quand l'enquête révéla qu'il laissait derrière lui femme et enfant. Il décida de les aider et tint sa parole plusieurs mois, jusqu'au jour où la mère disparut en laissant l'enfant avec un mot. Pourquoi fallait que ça lui arrive ?, se demanda-t-il. Surtout pourquoi voulut-il en prendre la charge ? Il n'avait pas de réponse cohérente, mais il s'en occupa. La mort de son géniteur n'aurait rien dû changer à sa vie, comme sa naissance n'avait rien changé à la sienne... Seulement il était fier de ne pas être comme lui.

Comme si un adolescent à gérer en plus d'une vie de flic n'était pas suffisant, la Révélation compliqua encore plus les choses. Toutes ces annonces paraissaient tellement... surréalistes. Michael avait dû mal à y croire, seulement un tel bordel de la part du gouvernement central ne laissait pas la place à une blague. Il existait donc des gens avec des pouvoirs. Et des Loup-garous. Et des Vampires. Qui avaient vécu à quelques kilomètres de chez lui. Quelle claque. Difficile de se faire à l'idée. Par contre, il se dit que ça expliquerait peut-être des dossiers étranges jamais élucidés... Comme celui de son paternel. Il est ainsi en quête d'informations, pour savoir si ce sont ces créatures qui auraient pu le tuer. Il pense en tout cas que ça expliquerait l'affaire, et l'orphelin, âgé maintenant de seize ans, est aussi arrivé à cette conclusion. Michael tente de le contenir, le protéger de ce monde qui envahit le leur. Même s'il ressent lui-même de l'excitation face à ce total inconnu, il sait qu'il n'apportera rien de positif.


Cate BlanchettHugh DancyHolland RodenKerry Washington
ELIZABETH ATKINS: Médecin légiste et flic, ils se sont connus sans surprise au travail. Elizabeth a tout de suite fait une forte impression sur l'homme, qui a vite apprécié autant la personne que son travail efficace. Ils s'apparentent désormais à de vieux amis, bien que Michael ne s'avoue pas qu'il ressente plus que de l'amitié. Depuis la Révélation, ils collaborent dans des recherches sur ces nouvelles créatures. A deux, ils déterrent d'étranges dossiers et tentent de découvrir si les Aberrations pourraient s'avérer être les coupables jamais trouvés. Si Michael ne sait pas encore trop sur quel pied danser, elle est persuadée de leur menace et pense le convaincre au plus ils trouveront d'affaires les concernant.  
ARTHUR S. CONNELLY: Michael fut amené à enquêter sur une affaire de passage à tabac, relié aux affaires d'Arthur. Il est persuadé de l'implication du receleur, mais n'a aucune preuve, seule sa réputation pour appuyer son instinct. Mais il ne lâche pas l'affaire, il trouvera le moyen d'arrêter ses magouilles !
LEIGH C. DANVERS: En prenant la charge du CAA, Leigh a étudié les dossiers de policiers, en recherche d'agents pour remplir la cellule. Parmi d'autres, celui de Michael a attiré son attention : il semble avoir toutes les compétences requises pour en faire un chasseur efficace. Elle lui a ainsi soumis la proposition de rejoindre la CAA, mais Michael a refusé poliment. La conseillère a tenté de lui présenter la mission comme un devoir de citoyen qui tient à protéger la population et, en particulier ses proches... Il a finalement promis qu'il y réfléchirait. Son demi-frère/sœur le pousse à accepter et l'action promise le tente, cependant il hésite encore, voulant d'abord assouvir sa curiosité sur ces créatures.
SIERRA A. MORRISSON: Michael ne connaît que le portrait-robot de Sierra et ce, depuis plusieurs années. Celui-ci est placardé dans le commissariat, la police n'ayant jamais réussi à retrouver sa piste alors qu'elle est présumée coupable de la mort du père de Michael. Pour cause, Sierra est une Vampire qui vivait dans la ville voisine. Si l'inspecteur ne ressent pas de sentiment de vengeance personnelle, il est touché par ce drame par le biais de son demi-frère/sœur. Ce dernier a profondément été bouleversé par sa perte et, maintenant que la Révélation a eu lieu, est persuadé qu'une Aberration en est la cause. En tout cas, le visage de Sierra fascine étrangement Michael, qui a repris les recherches. Il ne sait néanmoins pas comment il réagirait en la retrouvant.

Créé par Kettricken

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Raven
❝ Spectre for the cause ❞
Messages : 38
Date d'inscription : 11/02/2013
Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Liens:
Don:
Chanson: Devil - Shinedown
http://reversabis.forums-rpg.com
❝ Administrer le post ❞
Posté le Sam 17 Mar - 5:21.
Anges
« Le pouvoir est l’aphrodisiaque suprême. »


Caractéristiques
Rien ne relie ces Anges avec les créatures bibliques. Il s'agit d'êtres surnaturels au même titre que les autres, c'est-à-dire qu'ils ont aussi été créés scientifiquement. En revanche, ils apparaissent beaucoup plus tard : les premiers représentants sont issus des années 1990.

Individus au charisme éblouissant, ils sont habités par une ambition dévorante et une humanité altérée. Les Anges sont des êtres dirigés par la raison. Ils peuvent ressentir des émotions, mais elles seront souvent viciées par leurs desseins. Ils ont, de plus, beaucoup de difficultés à démontrer de l'affection ou de l'amour. « La fin justifie les moyens » les définit incroyablement bien. Ils se considèrent comme des êtres d'exception, parfaits pour exercer un métier de pouvoir. Ils tendent continuellement vers le meilleur et un contrôle absolu.

Chacun bénéficie d'un don unique, propre à soutenir leur montée au pouvoir en manipulant l'esprit et le cœur. Seuls les Anges eux-mêmes ne peuvent pas en être la cible. La puissance d'un don variera cependant selon plusieurs critères :

• la maîtrise de son possesseur,
• la présence/absence de son opposé,
• la résistance psychologique de la victime.

Enfin, il est impossible de les transformer en Vampire ou Lycan. L'Aberration ne ferait que tuer l'Ange - à moins que celui-ci ne réussisse à survivre à ses blessures. D'ailleurs, leur sang rend les Vampires malades.

Dans la société
Les Anges font partie de l'élite de la société. Nombreux assurent des postes clés, dans le Conseil même ou dans les branches qui y sont attachées. Ils sont perçus comme une aide bienvenue pour gérer le problème « surnaturel », auprès du gouvernement britannique et des Bristoliens. Néanmoins, ils ont des détracteurs qui ne cautionnent pas la manière dont la situation est gérée.

Avant la Révélation
A l'origine, les Anges sont des personnes choisies pour leurs compétences dans le but de former un gouvernement. Elles ont suivi des études d'économie-politique, de droit, de communication... Elles se sont montrées brillantes. Et prêtes à aider une ville en plein chaos en échange de pouvoir. Originaires de Réversa ou étrangères, ces personnes ont été approchées et on leur a présenté la situation de Réversa, une ville soumise à l'insécurité de créatures dangereuses. Le processus de recrutement et de transformation dure longtemps. Il commence en 1990 et le projet se concrétise en 2009, quand les Anges forment leur gouvernement. Pendant leur règne, des volontaires sont transformés pour former une milice. Ils mènent une dictature dure et intransigeante, ayant pour but d'amener la sécurité aux Réversiens. Leurs méthodes scandalisent néanmoins, et ils sont renversés. Ils complotent alors pour retrouver leur autorité et réussissent avec le soutien du gouvernement britannique.

Dons
Ascendance: Enlever toute volonté à un individu, et le rendre ainsi malléable.

Aura sécurisante: Inspirer le sentiment de sécurité. [Caleb A. Williams]

Autorité naturelle: Capacité à faire obéir instinctivement quiconque. [Lilith E. Davenport]

Crédibilité: Illusion d'un comportement adapté en toute circonstance. [Tristan Wilshere]

Culte: Toucher l'Ange plongera l'individu en admiration de sa personne. La durée de l'état dépend de la puissance du don. [Alyssa S. Cordwell]

Dette: Insuffler à un individu le sentiment de lui être redevable.

Hésitation: Faire douter son interlocuteur jusqu'à ses plus fortes convictions.

Ignominie: Inspirer les instincts les plus primaires par sa présence, dans un certain périmètre. [Jon Wolfe]

Manipulation vénale: Influencer à son avantage les discussions budgétaires.

Menace: Piéger un individu (ou plusieurs selon la puissance) dans un sentiment d'insécurité intense.

Propagande: Influencer positivement la vision des Anges de son interlocuteur.

Renforcement des idées: Faire passer un projet solide malgré ses faiblesses. [Chrys T. Ainsworth]

Répulsif: Empêcher Vampires et Lycans d'approcher un certain périmètre par sa présence. [Joshua C. Peterson]

Séduction mensongère: Incapacité, pour quiconque, à déceler ses mensonges.

Suggestion mentale: Souffler une idée directement dans l'esprit d'une personne. [Chiara D. Reese]

Vision sinistre: Faire voir, mentalement, à un individu sa mort (ou celle d'un proche). Pas de prophétie, c'est une invention de l'Ange.


Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
Spectre for the cause
avatar
Raven
❝ Spectre for the cause ❞
Messages : 38
Date d'inscription : 11/02/2013
Localisation : Bristol
❝ Info + ❞

Feuille de personnage
Liens:
Don:
Chanson: Devil - Shinedown
http://reversabis.forums-rpg.com
❝ Administrer le post ❞
Posté le Lun 19 Mar - 1:52.
Spoiler:
 

Citation :
Et un truc en quote, ça donne quoi ?

Code:
Et le code, ça tue les yeux ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le .
Revenir en haut Aller en bas
 

Fiches diverses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» fameuses fiches d'assiduités
» Fiches activités pré écriture
» Fiches pratiques sur la propriété littéraire et artistique
» Nouvelle consigne du ministère, fiches d'assiduité
» nouvelles fiches techniques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ceinweyn test :: L'incontournable :: Annonces & cie-