AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 Family Business [Hélias, Morgane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 20/06/2014
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 1 Juil - 6:18.
L’hispanique ne reconnaitrait jamais sa part de responsabilité dans toute cette affaire. Trop tempétueux et borné, il ne capitulait pas et il serait un crime de lèse-majesté de l’accuser à tort des malheurs de sa femme. Ne se gênant nullement pour répondre, il allait davantage s’attirer les foudres de l’homme mais se fichait des conséquences. Il n’allait certainement pas se montrer agréable envers un gars qui ne pouvait même pas reconnaitre la moindre de ses erreurs.

« Il ne tenait qu’à toi de répondre correctement aux questions posées. » répondit-il amer.

Sa femme n’aurait rien subi, les voix ne se seraient pas haussées et il n’y aurait pas eu d’incident, l’ange serait rentrée sagement chez elle, escortée et sans tout ce cirque. Il avait perdu le contrôle de la situation, mais, dans l’histoire il ne se tenait pas pour seul responsable. Porter le chapeau à chaque fois qu’une occasion se faisait sentir allait bien cinq minutes. Quoi qu’il en pense ou dise, Hélias ferait la plus grosse erreur de sa vie en redevenant humain, en tout bien tout honneur, il ne serait même plus en mesure de protéger sa petite famille, ce qu’il galérait déjà en temps normal. Quelle idée d’épouser un ange en même temps… encore une idée complétement stupide.

« Tu n’as pas besoin de moi pour t’exposer, tu le fais déjà comme un grand garçon » continua-t-il, peu enclin à le laisser dire sans répondre.

Neil Shepherd n’avait pas l’intention de laisser cet avorton avoir la main, sa fierté en dépendait, et naturellement défier un hispanique au sang chaud lui donnait un adversaire redoutable, car ce dernière capitulerait pas de suite également. Qu’il redevienne humain et il ne mettrait guère de temps à regretter ce choix.
Les recherches se poursuivirent, Neil reconnaissant une seule qualité à cet ange, qu’il avait déjà remarquée lors de leur entrevue en prison : sa capacité de survie en toutes circonstances. Il ne doutait pas qu’elle allait s’en tirer comme elle pourrait se sortir d’une explosion ou d’une torture si d’aventure elle se retrouvait dans une merde pareille. Le visage d’Hélias se montrait des plus inquiets, l’alpha ne se faisait pas de souci, ils la retrouveraient. Si au départ il se disait avoir foiré, maintenant, il relativisait. L’urgence vous porte trop de confusions et de sentiments impulsifs, qui, au final, sont plus inutiles qu’autre chose. Neil ne saurait un jour se montrer plus terre à terre, ce n’était pas dans son tempérament et il ne voulait pas en changer pour autant. Evidemment, il réagirait à l’identique s’il devait chercher sa femme de cette manière et aurait personnellement réglé son compte au responsable. Se mettre à la place des autres ne serait jamais dans ses habitudes cependant.

Parvenus au supermarché, ils ne mirent que peu de temps à localiser la blonde, en train de courir. Ce n’était pas trop tôt. Lorsque Cléophée lui avait dit que personne ne correspondait à la description donnée, il avait soupiré, se disant qu’ils repartaient de zéro et que les recherches allaient mettre une plombe. Coup de chance de l’apercevoir au loin, et le prince charmant se mit à courir à leur rencontre sans qu’aucun danger n’y soit présent cependant. Approchant à leur rencontre, il prit l’autre épaule de l’ange pour décharger l’espagnol, certain pourtant qu’il ne lui ferait pas suffisamment confiance pour le laisser prendre en main sa femme et lui s’occuper de sa fille. Quel joli spectacle cela aurait fait si l’ange avait chancelé du côté opposé, laissant un mari galérer à tenir femme et enfant sur les rails. Il en aurait presque ri. Scrutant également la blessure avec minutie, ses doigts passant à proximité pour observer, tel un médecin avant de soigner une plaie, il fut impressionné. Cette femme était bel et bien une survivante, prête à tout pour se protéger sa fille et elle. La blessure ne lui semblait pas très profonde, et anormalement pleine de sang. Les vampires avaient l’habitude de plaies bien plus propres et celle-ci semblait inachevée, comme si on l’avait perturbé pendant son travail.

« Qu’est ce qui a perturbé votre agresseur au point de vous abandonner en plein repas ?» lui demanda-t-il, pendant qu’ils marchaient jusqu’à la voiture. Il avait bien envie de comprendre ce qu’il s’était passé lui aussi, quitte à poser les questions de façon directe.

Parvenus au véhicule, Neil invita la petite famille à prendre place et démarra la voiture. Ce n’était pas la première fois qu’il dépannait des familles lycanes, mais dans ces circonstances, ça l’était.

« Je vous emmène à l’hôpital » dit-il, le ton sonnant plutôt comme un ordre, pendant qu’il démarrait la voiture. Il n’avait qu’une parole, quand il en avait bien envie néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
 

Family Business [Hélias, Morgane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le "charity business", version française
» L'éthylotest obligatoire un business juteux.....
» reportage "the business of being born"
» bon anniversaire a ma puce Morgane
» e n g e l xxx family is the only thing you have to care about

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ceinweyn test :: Réversa City :: Main Street-