AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 Des gens normaux [Keith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2014
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Dim 22 Juin - 10:52.
Sa mission continuait, comme depuis quelques mois. Frederik était fatigué, par contre. Sa vie privée (presque inexistante depuis des semaines, il faut dire), et surtout son travail à la Banque et son infiltration chez les membres de Prometheus occupaient tout son temps. Néanmoins, l'ange ne baissait pas les bras pour autant. Il ne pourrait se le permettre, ce n'était pas dans son caractère. Et puis, le brun avait une chance en or pour briller. Montrer à ses congénères et à ces petits aristocrates de quel bois il était fait. Mais ce n'était pas facile, non, loin de là.

Ce soir, le Hollandais s'était rendu dans ce quartier qui lui rappelait de très mauvais souvenirs : Black Alley, le quartier le plus malfamé de cette ville. Le quartier où il s'était fait tabasser par des membres de Léviathan. Plutôt que Prometheus, le brun aurait préféré s'occuper du cas Léviathan. Il aurait été encore plus motivé qu'il ne l'était pour neutraliser les extrémistes anti-Nocturnes. Des extrémistes ultra-discrets, qui ne semblaient pas avoir de chef - ou pas un chef permanent, en tout cas - et qui étaient super bien organisés. Chacun accomplissait son rôle et la mission générale se passait comme prévu. Ils avaient des yeux et des oreilles partout en ville. Ils étaient souvent où l'on ne les attendait pas. Et surtout, ils étaient bien plus nombreux et dangereux qu'on ne le pensait. Ils ne faisaient rien par hasard. Leurs cibles privilégiées étaient les gens ayant été déjà attaqués un jour par des Vampires ou Lycans, histoire de profiter de leur peur et de la transformer en haine envers ces deux races.

Des noms. Le Conseil avait besoin de noms, mais cela semblait une mission presque impossible. Ils portaient tous des faux noms, qui, au final, ne menaient à rien. Même Frederik en avait déjà un, le savais-tu ? Tu veux savoir son faux nom? Ah, reste sage, et le narrateur t'en reparlera peut-être... En attendant, le narrateur va juste te dire d'abord que cette soirée à Black Alley ne réservera rien de bon au Queysen. Eh non. Pas étonnant, on est bien à Black Alley, hein. Sauf que, cette fois-ci, ce ne sera pas l'ancien résistant qui va être salement amoché - et tant mieux pour lui... pauvre chou, il ne fait de mal à personne (Ian Curtis, sort de ma tête, immédiatement ! Ahem).

Frederik regarda tout autour de lui. Il était venu se rencontrer avec Bryan, un autre membre de Prometheus. Enfin, "Bryan", quoi. Les guillemets s'imposent, là. Bref, à chaque fois, il venait rendre son rapport à un membre différent. Cette fois-ci, l'ange avait fait un rapport après sa dernière mission, où il avait convaincu un mec qui était à l'hôpital, après avoir été mordu par un vampire, de réfléchir un peu et d'intégrer le groupe afin d'aider à protéger la ville. La méthode prométhénne marchait parfaitement. Il avait peur. Il voulait se sentir en sécurité. Il voulait que les Nocturnes s'en aillent. Il voulait donc intégrer Prometheus. Logique, hein. Le cerveau humain, bien que complexe, était parfois assez prévisible.

Ah, et non, le Hollandais ne lui avait pas dit son vrai nom, bien entendu. Il fallait rester discret, je vous le rappelle. Pour ce monsieur, qui ne l'avait pas reconnu (sinon il n'aurait pu cacher son identité) il n'était pas Frederik Queysen, mais bien... Eh, attendez, vous avez entendu ça ?

Des voix s'élevaient dans ce quartier démoniaque. Des gens masqués - tiens, ces masques vous rappellent quelque chose ? - se "promenaient" dans les rues sombres de Black Alley. Il était vingt-deux heures trente. Trois ans auparavant, la plupart des gens seraient déjà en train de s'apprêter à rentrer à la maison, avant ce fameux couvre-feu. Ça vous manque, le couvre-feu, hein ? Là, certains faisaient pareil qu'il y a trois ans, mais d'autres traînaient encore dans les bars de la Black. Réversa était devenue une ville plus calme, selon certains. L'Ordre, le Conseil Aristocrate, l'Arène, tant de raisons qui justifiaient ces changements dans la vie de cette ville...

Mais y croyez-vous vraiment ? Que Réversa est devenue une ville calme ?

Si vous y croyez, vous changerez peut-être bien d'avis. Car cette de bande de fous masqués, des membres de Prometheus, bien entendu, est prête à foutre la merde. Eh oui, carrément. Certains déjà bien éméchés, d'autres pas du tout - et cela n'était pas plus rassurant, pas vrai ? -, ils cherchaient à montrer à Réversa que la ville appartenait aux gens dits "normaux" : les Humains et les Elfes. Les Anges aussi, à la limite, mais ça, c'était une autre histoire. Pour ces gens, il n'y avait plus de place pour les Lycans et les Vampires dans cette ville. La nuit leur appartenait à eux, les gens "normaux". Normaux. Big lol. (P'tain, je t'ai dit de sortir, Curtis !)

Enfin, leurs yeux se posèrent sur un lycan. Un lycan, seul, par ici ? Une provocation, aux yeux de certains. Une "provocation"... Eh bah, les pédophiles diraient pareil en voyant des enfants par ici en ce moment, alors que tout le monde- les "gens normaux" mais vraiment normaux, quoi – dirait juste qu'ils étaient des malades qu'il faudrait enfermer au plus vite. Voilà ce que ces types masqués étaient eux aussi. Ils étaient combien ? Cinq, six ? Un homme les regarda de loin, mais il ne prit pas le temps de les compter. Il partit aussitôt se cacher. Pas bête le bougre. Une chose n'avait toujours pas changé dans cette ville : c'était chacun pour soi, toujours.

Les membres de Prometheus encerclèrent rapidement le lycan. Keith Bethney, l'opposé de Frederik Queysen, ce surprenant nouveau membre du groupuscule. Enfin, Frederik Queysen... Appelez-le Jake Ritch plutôt. (Pourquoi pas Jack Reacher tant qu'on y est, mais enfin.) Sauf que ce brave Jake Ritch angélique risque de ne pas arriver à temps pour sauver son opposé, malheureusement...

Chacun pour soi, je vous l'avais dit...
Revenir en haut Aller en bas
 

Des gens normaux [Keith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une phrase clé pour remettre les gens en place!! mais quelle phrase??
» Syndic des gens de mer
» LA SAGA DE BJÖRN CHAMPION DES GENS DE HÍTARDALR
» Un hommage aux gens du voyage
» je voudrais savoir si il y a des gens dans mon cas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ceinweyn test :: Réversa City :: Black Alley-