AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 I'm crazy but you like it [Frederik]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 20/06/2014
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Ven 20 Juin - 12:16.
Je ne vous le souhaite pas. »

Je préférais voir les personnes en bonne santé que sur une table chirurgicale. D’un sourire poli, j’écoutais attentivement ce qu’il me racontait. Je ne me dévoilerai pas pendant que lui pourrait poser toutes les questions qu’il voudrait. C’était donnant donnant et j’y tenais d’ailleurs ! Installés dans le bar, les commandes furent prises, et je prenais une bière. Une pinte, évidemment. Je ne me contentais pas d’un monaco deux fois plus petit ! Une bière amère, épaisse et sans sirop s’il vous plait !

« Ce sera un seul verre pour ma part.

Je restais ferme et campée sur mes positions, parfaitement consciente que la fatigue aiderait l’alcool à s’écouler le long de mon corps à vitesse de formule 1. Je reprenais mon service demain, et je n’allais pas non plus m’amuser à faire n’importe quoi. Mes patients passaient avant tout, et Frederik avait beau me sembler sympathique et se comporter en gentleman, je ne pouvais pas lui accorder ma confiance aveuglément. Un sourire s’étira lorsqu’il me parla de danse. Je ne l’aurais pas cru capable d’enchainer les pas de danse, cela ne me semblait pas être son style. J’avais sorti les griffes et il l’avait compris, ce qui ne l’empêcherait certainement pas de tenter jusqu’à pousser mes limites à bout. Il voulait certainement voir ce que cela faisait de se prendre un vent ? Soit, à force, il ne tarderait pas à prendre une claque sans comprendre ce qui lui arrivait.

« Ne vous sentez pas obligé de vouloir danser si vous ne voulez pas. Quant à vous envoyer balader… vous verrez »

Clin d’œil. Je n’y allais pas de manière tendre avec lui, puisqu’il ne m’inspirait pas entièrement confiance et que cela m’agaçait. Je ne savais pas sur quel pied danser avec lui et pourtant, j’aurais donné n’importe quoi pour m’amuser un peu, mettre mes tracas de côté et me dire que le temps d’une soirée, j’allais m’amuser. Une soirée pour être complètement libérée de tout ce qui pouvait trotter dans ma tête, une soirée loin de tout souci, est ce que cela pouvait être possible ? J’avais choisi, choisi de faire un métier difficile et je le supporterai davantage si le divorce de mon mari ne me travaillait pas autant. Juste oublier, pour une soirée. Seulement les conséquences seraient désastreuses le lendemain, puisque le problème serait encore présent. Il le serait encore et encore, quoi qu’il arrive.

« Qui êtes-vous ? Vous rodez dans l’hôpital depuis un moment, m’inviter à boire un verre de manière imprévue… un drôle d’oiseau que vous êtes »

Un véritable oiseau sorti de nulle part. Un grand sourire aux lèvres, on pourrait croire qu’il était adorable et n’avait aucune intention sournoise. Si seulement il n’était pas un ange… si seulement. Cet aspect pourrait suffire à me montrer son honnêteté. Il suffisait juste de ne pas prendre en compte la race, comme les patients de l’hôpital que l’on soigne sans faire mention de leurs origines. Ce n’était qu’un gars avec qui je buvais un verre. Qu’un gars. Qu’un verre. Que je finissais cul-sec.

Ou peut-être que j’en prendrais bien un deuxième. Whisky pour cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contacter le joueur ❞
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 07/06/2014
❝ Info + ❞
❝ Administrer le post ❞
Posté le Mar 24 Juin - 3:26.
L'ange sentait que Cléophée se renfermait à nouveau et qu'elle ne lui faisait pas tout à fait confiance. Un seul verre pour sa part. Ce n'était pas exactement ce que Frederik comptait entendre, mais enfin, que pouvait-il faire, hormis rester courtois, souriant et... déclencher son don ? C'était fatigant, mais le Hollandais n'avait nullement envie de laisser la brune lui échapper ce soir. Il était bien trop déterminé pour permettre que cela arrive.  

« Oh... Comme vous voulez. »

La déception était tout de même perceptible dans sa voix, mais Frederik allait tenter de rester patient. La patience était décidément l'une de ses principales qualités. Cela lui avait déjà permis de réussir de belles choses. Elle avait parlé de danse tout à l'heure... Frederik avait décidé de relancer le sujet, mais la réponse de la lycane ne fut, encore une fois, pas celle qu'il aurait aimé entendre. Le sous-directeur de la Banque de Réversa eut un sourire en coin, tout en plongeant son regard clair dans celui de la femme de l'alpha d'un air séducteur. Ou future ex-femme plutôt.

« Oh, mais je ne me sens pas obligé du tout... Si je ne voulais pas le faire, je n'en aurais même pas parlé. »

Non, elle n'y allait pas tendrement, en effet. L'ange commençait à avoir mal à la tête à cause de son don qui se répandait autour de lui de façon plus intense, sans que personne ne s'en rende compte. Il le fallait. Après, si elle l'envoyait balader malgré tout ça... Il n'en mourrait pas, mais bon, un échec ne plaisait jamais à qui que ce soit. Surtout quand il s'agissait d'un ange. Frederik eut un sourire amusé suite aux paroles de Cléophée.

« Qui êtes-vous ? Vous rodez dans l’hôpital depuis un moment, m’inviter à boire un verre de manière imprévue… un drôle d’oiseau que vous êtes »

« Un drôle d'oiseau, oui, mais pas un meurtrier ni un voleur. Détendez-vous, Cléophée, je ne vous veux aucun mal. Je sais que mon comportement peut paraître... étrange, mais... On dirait qu'il est interdit que les gens s'amusent une fois passée la trentaine ! Depuis quelques temps, j'ai eu envie de... m'amuser un peu, mettre un peu de folie dans ma vie, comme avant. Vous ne vous rendez pas compte à quel point je peux m'ennuyer à la Banque de Réversa... »

Quelque part, l'ange pensait vraiment ce qu'il disait. Il était encore jeune, il était libre, donc il avait le droit de s'amuser, de se détendre. Il ne devait pas y avoir que des contraintes et l'ennui dans la vie. Et puis, ce n'était sûrement pas avec Shepherd qu'elle s'amusait, hein. Ce type était tout bonnement insupportable, il faudrait vraiment être bourré pour qu'on ait envie de rire une fois près de lui. Fred but une gorgée de son mojito, avant de relever son regard bleu vers la brune.

« Vous ne pensez pas que j'aie raison ? Nous devrions profiter de chaque instant de notre vie. La vie est si courte et on se prend trop la tête pour des choses et des gens qui n'en valent pas la peine... Il n’est pas encore trop tard, je pense. »

Dit-il, avant de lui faire un clin d’œil et de tourner la tête. On ne savait jamais, mieux valait rester attentif à tout ce qui l’entourait pour éviter toute mauvaise surprise.
Revenir en haut Aller en bas
 

I'm crazy but you like it [Frederik]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ceinweyn test :: Réversa City :: Gallows Path-